Les organismes vivants du compost

Le compostage est un procédé permettant à une multitude d'organismes vivants, des plus petits au plus gros, de se développer, de se nourrir et ainsi de transformer la matière. C'est donc grâce à cette faune active, que l'on nomme aussi « les décomposeurs », que l'opération de transformation des déchets en engrais peut se faire dans vos bacs à compost. Faisons donc un petit tour d'horizon des organismes les plus actifs de nos composteurs. On peut les classer en deux catégories, d'un côté, les micro-organismes et de l'autre, les macro-organismes.

Les micro-organismes

Les micro-organismes sont appelés « micros » car ils sont de très petite taille, le plus souvent invisible à l’œil nu et pourtant bien présents. On peut en différencier plusieurs sortes comme :

  • les bactéries, elles sont présentes à tous les stades du processus de décomposition. Elles peuvent se multiplier très rapidement surtout à haute température. Il existe une multitude de variétés différentes qui travaille de concert ou en parallèle dans le seul but de composter nos déchets.
  • les champignons, ils assistent les bactéries en agissant principalement sur les matières ultra-résistantes. On les retrouve le plus souvent en périphérie du compost car, contrairement aux bactéries, ils souffrent à des températures supérieures à 50°C. Certains champignons peuvent même être visibles en surface du compost ce qui témoigne de la richesse de ce dernier en matière de mycélium. Ils sont parfois les seuls à croître si le compost devient trop sec car les autres micro-organismes n'arrivent plus à se développer alors qu'eux résistent encore au manque d'eau.
  • Les actinomycètes, petites bactéries d'un autre genre, ils se développent plus tardivement et sont actifs dans les derniers stades du compostage. Capables de s'attaquer aux structures plus résistantes comme la cellulose, l'hémicellulose et la lignine, ils évoluent à côté d'autres organismes comme les algues ou les protozoaires.

Les macro-organismes

Lombric du compost

Lombrics et vers sont les principaux macro-organismes du compost. Ils sont très diversifiés comme les lombrics du compost, par exemple, qui agissent en début de décomposition. Les grands lombrics eux, ramènent dans leurs galeries des fragments de feuilles et même des feuilles entières, ceci va favoriser les activités microbiologiques du sol qui participe à l'élaboration du compost achevé. Dans la phase de maturation du compostage, on peut apercevoir beaucoup d'autres macro-organismes. Ils fourmillent littéralement au fond de nos bacs à composter. Notamment, on distinguera clairement qu'ils sont remplis ou visités par toutes sortes de vers (dits de fumier ou de compost, etc.), par toutes sorte d' insectes, de gastéropodes et encore bien d'autres gentilles bêtes à « poils verts ».

Composteur de cuisine Bokashi Hozelock
Composteur de cuisine Bokashi Hozelock
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...